Scrutatio

Saturday, 18 May 2024 - San Giovanni I papa ( Letture di oggi)

Cantico 1


font
NOVA VULGATABIBLES DES PEUPLES
1 Canticum Canticorum Salomonis.
1 LE CHANT PLUS HAUT, qui est de Salomon. ELLE:
2 Osculetur me osculo oris sui!
Nam meliores sunt amores tui vino:
2 Qu’il me baise des baisers de sa bouche! tes caresses me sont meilleures que le vin.
3 in fragrantiam unguentorum tuorum optimorum.
Oleum effusum nomen tuum;
ideo adulescentulae dilexerunt te.
3 La senteur de tes huiles surpasse tout arôme, ton nom est un parfum répandu: pour cela les filles t’aiment.
4 Trahe me post te. Curramus!
Introducat me rex in cellaria sua;
exsultemus et laetemur in te
memores amorum tuorum super vinum;
recte diligunt te.
4 Enlève-moi, courons! Que le roi m’introduise dans sa chambre, et nous exulterons, nous serons en fête, nous célébrerons tes caresses plus que le vin: pourrait-on ne pas t’aimer?
5 Nigra sum sed formosa,
filiae Ierusalem,
sicut tabernacula Cedar,
sicut pelles Salma.
5 Sous mon teint brûlé je suis belle, filles de Jérusalem, comme les tentes des nomades, comme les draperies de Salomon.
6 Nolite me considerare quod fusca sim,
quia decoloravit me sol.
Filii matris meae irati sunt mihi;
posuerunt me custodem in vineis,
vineam meam non custodivi.
6 Ne prenez pas garde à mon teint bronzé: c’est le soleil qui m’a brûlée. Les fils de ma mère étaient fâchés contre moi, ils m’envoyèrent garder les vignes: ma vigne à moi, je ne l’avais pas gardée!
7 Indica mihi, tu, quem diligit anima mea,
ubi pascas,
ubi cubes in meridie,
ne vagari incipiam
post greges sodalium tuorum.
7 Fais-moi savoir, toi que mon cœur aime, comment tu mèneras le troupeau, le faisant reposer aux heures du midi; ne permets pas que je m’égare près des troupeaux de tes compagnons. Le Chœur:
8 Si ignoras,
o pulcherrima inter mulieres,
egredere et abi post vestigia gregum
et pasce haedos tuos
iuxta tabernacula pastorum.
8 Si tu ne te reconnais pas, ô la plus belle des femmes, sors sur les traces du troupeau, et conduis tes chevrettes vers les parcages des bergers! LUI:
9 Equae in curribus pharaonis
assimilavi te, amica mea.
9 Ma jument, attelée aux chars de Pharaon… - mais c’est toi, mon amour!
10 Pulchrae sunt genae tuae inter inaures,
collum tuum inter monilia.
10 Tes joues sont charmantes entre tes pendentifs, et ton cou gracieux avec ces colliers!
11 Inaures aureas faciemus tibi
vermiculatas argento.
11 Nous te ferons des sautoirs en or, ornés de rosettes d’argent. ELLE:
12 Dum esset rex in accubitu suo,
nardus mea dedit odorem suum.
12 Tandis que le roi était en son enclos, mon parfum répandait sa senteur.
13 Fasciculus myrrhae dilectus meus mihi,
qui inter ubera mea commoratur.
13 Mon aimé m’est un sachet de myrrhe reposant entre mes seins.
14 Botrus cypri dilectus meus mihi
in vineis Engaddi.
14 Mon aimé est une grappe de senteur, fleurie dans les vignes d’Engaddi. LUI et ELLE:
15 Ecce tu pulchra es, amica mea,
ecce tu pulchra es:
oculi tui columbarum.
15 Que tu es belle, ô mon amour, tes yeux, toute belle, sont des colombes.
16 Ecce tu pulcher es, dilecte mi,
et decorus.
Lectulus noster floridus,
16 Et tu es beau, mon bien-aimé, délicieux, notre lit n’est que verdure.
17 tigna domorum nostrarum cedrina,
laquearia nostra cupressina.
17 Des cèdres font les poutres de nos demeures, des cyprès en forment les parois.