Scrutatio

Saturday, 20 July 2024 - Sant'Apollinare di Ravenna ( Letture di oggi)

Première épître de Jean 3


font

1Voyez quelle manifestation d'amour le Père nous a donnée pour que nous soyons appelés enfants deDieu. Et nous le sommes! Si le monde ne nous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu.2Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore étémanifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons telqu'il est.3Quiconque a cette espérance en lui se rend pur comme celui-là est pur.4Quiconque commet le péché commet aussi l'iniquité, car le péché est l'iniquité.5Or vous savez que celui-là s'est manifesté pour ôter les péchés et qu'il n'y a pas de péché en lui.6Quiconque demeure en lui ne pèche pas. Quiconque pèche ne l'a vu ni connu.7Petits enfants, que personne ne vous égare. Celui qui pratique la justice est juste comme celui-là estjuste.8Celui qui commet le péché est du diable, car le diable est pécheur dès l'origine. C'est pour détruire lesoeuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu.9Quiconque est né de Dieu ne commet pas le péché parce que sa semence demeure en lui; il ne peutpécher, étant né de Dieu.10A ceci sont reconnaissables les enfants de Dieu et les enfants du diable: quiconque ne pratique pasla justice n'est pas de Dieu, ni celui qui n'aime pas son frère.11Car tel est le message que vous avez entendu dès le début: nous devons nous aimer les uns lesautres,12loin d'imiter Caïn, qui, étant du Mauvais, égorgea son frère. Et pourquoi l'égorgea-t-il? Parce queses oeuvres étaient mauvaises, tandis que celles de son frère étaient justes.13Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait.14Nous savons, nous, que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères.Celui qui n'aime pas demeure dans la mort.15Quiconque hait son frère est un homicide; or vous savez qu'aucun homicide n'a la vie éternelledemeurant en lui.16A ceci nous avons connu l'Amour: celui-là a donné sa vie pour nous. Et nous devons, nous aussi,donner notre vie pour nos frères.17Si quelqu'un, jouissant des biens de ce monde, voit son frère dans la nécessité et lui ferme sesentrailles, comment l'amour de Dieu demeurerait-il en lui?18Petits enfants, n'aimons ni de mots ni de langue, mais en actes et en vérité.19A cela nous saurons que nous sommes de la vérité, et devant lui nous apaiserons notre coeur,20si notre coeur venait à nous condamner, car Dieu est plus grand que notre coeur, et il connaît tout.21Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons pleine assurance devant Dieu:22quoi que nous lui demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandementset que nous faisons ce qui lui est agréable.23Or voici son commandement: croire au nom de son Fils Jésus Christ et nous aimer les uns les autrescomme il nous en a donné le commandement.24Et celui qui garde ses commandements demeure en Dieu et Dieu en lui; à ceci nous savons qu'ildemeure en nous: à l'Esprit qu'il nous a donné.