Scrutatio

Sunday, 16 June 2024 - Sant´ Aureliano ( Letture di oggi)

Première épître de Jean 3


font

1Voyez quel amour nous a donné le Père: nous sommes appelés enfants de Dieu - et nous le sommes. C’est pourquoi le monde ne nous reconnaît pas: voyez que lui-même n’a pas été reconnu.2Mes bien-aimés, nous sommes enfants de Dieu mais on ne peut pas voir encore ce que nous deviendrons. Nous savons cependant que lorsqu’il se montrera à découvert nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons comme il est.3Quand on attend de lui une telle chose, on veut devenir saint tout comme lui il est saint.4Dès qu’on pèche on est en rébellion. Le péché est une rébellion.5Mais vous savez que Lui s’est présenté pour prendre le péché sur lui, et le péché n’est pas en lui.6Quand on demeure en lui, on ne pèche pas; celui qui vit dans le péché ne l’a pas encore vu et reconnu.7Mes enfants, ne vous laissez pas égarer. Celui qui fait ce qui est juste est juste, tout comme lui est juste et saint.8Et celui qui commet le péché appartient au diable puisque le diable ne cesse de pécher depuis le commencement. Et c’est pour cela que le Fils de Dieu s’est manifesté: pour défaire les œuvres du diable.9Ceux qui sont nés de Dieu ne commettent pas le péché, car la semence de Dieu demeure en eux. Ils ne peuvent pas pécher du fait qu’ils sont nés de Dieu.10C’est à cela qu’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne vit pas dans la droiture n’est pas de Dieu: c’est celui qui n’aime pas son frère.11Il faut nous aimer les uns les autres: c’est le message que vous avez entendu dès le commencement.12N’imitez pas Caïn qui appartenait au Mauvais et qui a tué son frère. Et pourquoi l’a-t-il tué? Parce que ses œuvres à lui étaient mauvaises alors que son frère faisait le bien.13Donc ne vous étonnez pas, frères, quand le monde a pour vous de la haine.14Nous voyons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères; celui qui n’aime pas reste en état de mort.15Celui qui a de la haine pour son frère est un homicide, et vous savez qu’un homicide n’a pas en lui la vie éternelle.16Lui, il a donné sa vie pour nous, et c’est là que nous avons connu l’amour. Aussi nous-mêmes, nous devons donner notre vie pour nos frères.17Si quelqu’un a les richesses de ce monde et ferme son cœur quand il voit son frère dans le besoin, comment direz-vous que l’amour de Dieu demeure en lui?18Mes enfants, n’aimons pas seulement en paroles, avec nos lèvres, mais en vérité, avec des œuvres.19Alors nous saurons que nous sommes de la vérité et nous pourrons tranquilliser notre cœur devant lui.20Car si notre cœur nous accuse, nous dirons que Dieu est plus grand que notre cœur: lui connaît toutes choses.21Frères bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous nous sentons sûrs de Dieu:22tout ce que nous pouvons lui demander, nous le recevrons de lui, du fait que nous observons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.23Et quel est son commandement? Que nous croyions au Nom de son Fils, Jésus Christ, et que nous nous aimions les uns les autres comme il nous en a donné l’ordre.24Ceux qui observent ses commandements demeurent en lui et lui en eux. Oui, nous savons qu’il demeure en nous; l’Esprit qu’il nous a donné nous le fait savoir.