Scrutatio

Sunday, 23 June 2024 - San Giuseppe Cafasso ( Letture di oggi)

Deuxième livre des Chroniques 26


font

1Tout le peuple de Juda choisit Ozias qui avait alors 16 ans et on le fit roi à la place de son père Amasias.2Il rebâtit Élat et la rendit à Juda après que le roi se fut couché avec ses pères.3Ozias avait 16 ans lorsqu’il monta sur le trône et il régna 52 ans à Jérusalem; sa mère Yékolyas était de Jérusalem.4Il fit ce qui est juste au regard de Yahvé, tout comme l’avait fait son père Amasias.5Durant toute la vie de Zacharie qui lui apprenait la crainte de Dieu, Amasias s’appliqua à rechercher Dieu. Dieu lui accorda la réussite tout le temps qu’il chercha Dieu.6Il se mit en campagne contre les Philistins; il démolit le rempart de Gat, les murs de Yabné et d’Ashdod, puis il reconstruisit les villes de la région d’Ashdod et du pays des Philistins.7Dieu l’aida contre les Philistins, contre les Arabes qui habitaient Gour-Baal et les Méounites.8Les Ammonites versèrent l’impôt à Ozias; il fut célèbre jusqu’aux portes de l’Égypte, car il était devenu très puissant.9Ozias construisit des tours à Jérusalem, à la Porte de l’Angle, à la Porte de la Vallée et aux raccords du rempart: il leur donna des défenses.10Il construisit aussi des tours dans le désert et il y creusa de grandes citernes, car il y avait de nombreux troupeaux, tout comme dans le Bas-Pays et sur le plateau. Il aimait l’agriculture et possédait laboureurs et vignerons.11Ozias avait une armée entraînée, des hommes prêts à combattre organisés selon les données du recensement fait par Yéhiel, le secrétaire, et le greffier Maaséyas. Elle était aux ordres de Hananyas, l’un des officiers du roi.12Elle comptait au total 2 600 hommes, bons combattants et chefs de familles.13Sous leurs ordres se trouvait l’armée de campagne: elle comptait 307 500 hommes prêts à combattre pour épauler le roi contre l’ennemi.14Ozias leur prépara pour toutes les campagnes, des boucliers, des lances, des casques, des cuirasses, des arcs et des pierres pour les frondes.15Il fit aussi pour Jérusalem des machines, inventées par un ingénieur, que l’on installait sur les tours et sur les angles du rempart pour lancer des flèches et de grosses pierres. Son nom devint célèbre au loin, car il sut si bien se faire aider qu’il devint très puissant.16Mais avec la puissance il devint orgueilleux au point de se corrompre; sans aucun égard pour Yahvé son Dieu, il entra dans la Maison de Yahvé pour faire fumer lui-même de l’encens sur l’autel des parfums.17Le prêtre Azarias entra derrière le roi Ozias, et avec lui 80 prêtres courageux;18ils lui firent front: “Ce n’est pas à toi, Ozias, lui dirent-ils, de faire fumer l’encens en l’honneur de Yahvé, mais bien aux prêtres fils d’Aaron qui ont été consacrés pour cela! Sors de la Maison! Tu désobéis et cela ne te couvrira pas de gloire devant Yahvé Dieu!”19Ozias tenait en main un encensoir pour faire fumer l’encens; rouge de colère, il s’emportait contre les prêtres; mais alors sur son front la lèpre apparut, sous les yeux des prêtres qui se tenaient près de l’autel des parfums dans la Maison de Yahvé.20Azarias, le prêtre en chef, et tous les autres prêtres se tournèrent vers lui; voyant la lèpre sur son front, ils le chassèrent aussitôt; lui-même se dépêcha de sortir car Yahvé l’avait frappé.21Le roi Ozias fut lépreux jusqu’au jour de sa mort et, comme lépreux, il habita dans une maison isolée; il fut exclu de la Maison de Yahvé. Yotam, son fils, était chargé du palais royal et gouvernait le peuple du pays.22Le reste des actes d’Ozias, depuis les premiers jusqu’aux derniers, ont été écrits par le prophète Isaïe, fils d’Amos.23Ozias se coucha avec ses pères et on l’enterra avec eux, mais seulement dans le terrain des tombes royales, car on disait: “C’est un lépreux!” Son fils Yotam régna à sa place.