Scrutatio

Friday, 14 June 2024 - Sant´ Eliseo ( Letture di oggi)

Livre de la Sagesse 1


font

1Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre; ayez pour le Seigneur les sentiments qui conviennent, cherchez-le d’un cœur sincère.2Car il se laisse trouver par ceux qui ne le provoquent pas, il se manifeste à ceux qui lui font confiance.3Sachez que les raisonnements tortueux éloignent de Dieu: la Toute-Puissance remettra en place les insensés qui la mettent à l’épreuve.4La Sagesse n’entrera pas dans une âme mal disposée, elle n’habitera pas dans un corps esclave du péché.5L’Esprit saint qui nous éduque fuit la duplicité; il refuse les pensées stupides et reste paralysé face à la méchanceté.6La Sagesse est un esprit qui aime les hommes, mais elle ne laissera pas impuni celui qui blasphème, car Dieu connaît ses pensées intimes, il voit clair dans son cœur, comme il entend ses paroles.7En effet, l’Esprit du Seigneur remplit l’univers, et il lui donne sa cohésion: il sait donc tout ce qui se dit.8C’est pourquoi quiconque prend des décisions injustes ne peut lui échapper; la justice ne le manquera pas, elle le réduira au silence.9Les desseins de l’impie feront l’objet d’une enquête, ses paroles seront transmises au Seigneur et ses crimes seront punis.10Sachez qu’une oreille vigilante écoute tout, et rien de ce qu’on a murmuré ne lui échappe.11Gardez-vous donc des plaintes injustifiées, évitez les propos condamnables, puisque même la parole dite en secret ne reste pas sans conséquences, et la bouche menteuse tue l’âme.12Pas de vie désordonnée! ce serait rechercher la mort. Cessez de faire ce qui amènerait votre perte.13Car Dieu n’a pas fait la mort, et la perte des vivants ne lui cause aucun plaisir.14S’il a créé toutes choses, c’était pour qu’elles existent; elles sont pour notre bien et n’apparaissent pas en ce monde chargées d’un poison mortel. La mort n’est pas reine sur cette terre,15car la vie juste est immortelle.16Les impies pourtant appellent la mort du geste et de la voix; ils ont vu en elle une amie et se sont épris d’elle; ils ont fait un pacte avec elle et ils méritent de lui appartenir.