Ecclésiaste - 9

123456789101112

1Oui! A tout cela j'ai mis tout mon coeur et j'ai éprouvé tout cela: à savoir que les justes et lessages avec leurs oeuvres sont dans la main de Dieu. L'homme ne connaît ni l'amour ni la haine, tous deux sontdevant lui 2vanité. Ainsi, tous ont un même sort, le juste et le méchant, Le bon et le mauvais, le pur etl'impur, celui qui sacrifie et celui qui ne sacrifie pas; le bon est comme le pécheur, celui qui prête sermentcomme celui qui craint de prêter serment. 3C'est un mal, parmi tout ce qui se fait sous le soleil, qu'il y ait un même sort pour tous. Et lecoeur des hommes est plein de méchanceté, la sottise est dans leur coeur durant leur vie et leur fin est chez lesmorts. 4Mais il y a de l'espoir pour celui qui est lié à tous les vivants, et un chien vivant vaut mieuxqu'un lion mort. 5Les vivants savent au moins qu'ils mourront, mais les morts ne savent rien du tout. Il n'y a pluspour eux de salaire, puisque leur souvenir est oublié. 6Leur amour, leur haine, leur jalousie ont déjà péri, et ils n'auront plus jamais part à tout ce qui sefait sous le soleil. 7Va, mange avec joie ton pain et bois de bon coeur ton vin, car Dieu a déjà apprécié tes oeuvres. 8En tout temps porte des habits blancs et que le parfum ne manque pas sur ta tête. 9Prends la vie avec la femme que tu aimes, tous les jours de la vie de vanité que Dieu te donnesous le soleil, tous tes jours de vanité, car c'est ton lot dans la vie et dans la peine que tu prends sous le soleil. 10Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le tant que tu en as la force, car il n'y a ni oeuvre, niréflexion, ni savoir, ni sagesse dans le Shéol où tu t'en vas. 11J'ai vu encore sous le soleil que la course ne revient pas aux plus rapides, ni le combat auxhéros, qu'il n'y a pas de pain pour les sages, pas de richesse pour les intelligents, pas de faveur pour les savants:temps et contretemps leur arrivent à tous. 12Mais l'homme ne connaît pas son heure. Comme les poissons pris au filet perfide, comme lesoiseaux pris au piège, ainsi sont surpris les enfants des hommes au temps du malheur, quand il fond sur eux àl'improviste. 13Voici encore quelle sorte de sagesse j'ai vue sous le soleil, et elle me paraît importante: 14Il y avait une ville, petite, avec peu d'habitants. Un grand roi vint contre elle; il l'assiégea etbâtit contre elle de grands ouvrages. 15Mais il trouva devant lui un homme pauvre et sage qui sauva la ville par sa sagesse. Orpersonne n'a gardé le souvenir de cet homme pauvre. 16Alors je dis: La sagesse vaut mieux que la force, mais la sagesse du pauvre est méconnue et sesparoles, personne ne les écoute. 17On écoute les paroles calmes des sages plus que les cris de celui qui commande aux insensés. 18Mieux vaut la sagesse que les armes, mais un seul péché annule beaucoup de bien.
Gn Ex Lv Nb Dt Js Jg Rt 1Sm 2Sm 1R 2R 1Ch 2Ch Esd Ne Tb Jdt Est 1M 2M Jb Ps Pr Ec Ct Sg Si Es Je La Ba Ez Da Os Jl Am Ab Jon Mi Na Ha So Ag Za Ma Mt Mc Lc Jn Ac Rm 1Co 2Co Ga Ep Ph Col 1Th 2Th 1Ti 1Ti Tt Phm He Jc 1P 2P 1Jn 2Jn 3Jn Jd Ap