Ecclésiaste - 7

123456789101112

1Mieux vaut un nom que l'huile fine, et le jour de la mort que le jour de la naissance. 2Mieux vaut aller à la maison du deuil qu'à la maison du banquet, puisque c'est la fin de touthomme; ainsi le vivant y réfléchira. 3Mieux vaut le chagrin que le rire, car avec un triste visage on peut avoir le coeur joyeux. 4Le coeur du sage est dans la maison du deuil, le coeur des insensés, dans la maison de la joie. 5Mieux vaut écouter la semonce du sage qu'écouter le chant de l'insensé; 6car tel le bruit des épines sous le chaudron, tel est le rire de l'insensé, et cela aussi est vanité. 7Mais l'oppression rend fou le sage et un présent perd le coeur. 8Mieux vaut la fin d'une chose que son début, mieux vaut la patience que la prétention. 9Ne te hâte pas de t'irriter, car l'irritation habite au coeur des insensés. 10Ne dis pas: "Comment se fait-il que le passé fut meilleur que le présent?" Car ce n'est pas lasagesse qui te fait poser cette question. 11La sagesse est bonne comme un héritage, elle profite à ceux qui voient le soleil. 12Car l'abri de la sagesse vaut l'abri de l'argent, et l'avantage du savoir, c'est que la sagesse faitvivre ceux qui la possèdent. 13Regarde l'oeuvre de Dieu: qui pourra donc redresser ce qu'il a courbé? 14Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, regarde: Dieu a bel et bien fait l'un etl'autre, afin que l'homme ne trouve rien derrière soi. 15J'ai tout vu, en ma vie de vanité: le juste périr dans sa justice et l'impie survivre dans sonimpiété. 16Ne sois pas juste à l'excès et ne te fais pas trop sage, pourquoi te détruirais-tu? 17Ne te fais pas méchant à l'excès et ne sois pas insensé, pourquoi mourir avant ton temps? 18Il est bon de tenir à ceci sans laisser ta main lâcher cela, puisque celui qui craint Dieu trouveral'un et l'autre. 19La sagesse rend le sage plus fort que dix gouverneurs dans une ville. 20Il n'est pas d'homme assez juste sur la terre pour faire le bien sans jamais pécher. 21D'ailleurs ne prête pas attention à toutes les paroles qu'on prononce, ainsi tu n'entendras pas tonserviteur te maudire. 22Car bien des fois ton coeur a su que toi aussi avais maudit les autres. 23Tout cela, j'en ai fait l'épreuve par la sagesse; j'ai dit: "Je serai sage", mais c'est hors de maportée! 24Hors de portée ce qui fut; profond! profond! Qui le découvrira? 25J'en suis venu, en mon coeur, à connaître, à explorer et à m'enquérir de la sagesse et de laréflexion, à reconnaître le mal pour une chose insensée et la folie pour une sottise. 26Et je trouve plus amère que la mort, la femme, car elle est un piège, son coeur un filet, et sesbras des chaînes. Qui plaît à Dieu lui échappe, mais le pécheur s'y fait prendre. 27Voici ce que je trouve, dit Qohélet, en regardant une chose après l'autre pour en tirer uneréflexion 28que je cherche encore sans la trouver: un homme sur mille, je le trouve, mais une femme surtoutes, je ne la trouve pas. 29Seulement voici ce que je trouve: Dieu a fait l'homme tout droit, et lui, cherche bien descalculs.
Gn Ex Lv Nb Dt Js Jg Rt 1Sm 2Sm 1R 2R 1Ch 2Ch Esd Ne Tb Jdt Est 1M 2M Jb Ps Pr Ec Ct Sg Si Es Je La Ba Ez Da Os Jl Am Ab Jon Mi Na Ha So Ag Za Ma Mt Mc Lc Jn Ac Rm 1Co 2Co Ga Ep Ph Col 1Th 2Th 1Ti 1Ti Tt Phm He Jc 1P 2P 1Jn 2Jn 3Jn Jd Ap